Lille Lund – Jour 1 – La pluie

Ce matin, départ à 10h30, évidemment en retard, c’est ma touche perso !

Je pars de Villeneuve en direction de Osnabrück, proche de Münster.

J’avais regardé la météo, je le jure ! Ca disait grisaille ! Et en tant que bon lillois, la grisaille ça me connait. La pluie aussi, pensais-je ce matin. Eh bah non, la pluie que je connaissais, la pluie du Nord, et en partie la pluie de Glasgow où j’ai résidé quelques mois, c’est que dalle en fait.

Bon, je vous résume : Je suis en Belgique, du côté de Gand. Les routes sont pas si mauvaises, honnêtement j’ai pas eu de souci. Par contre, bordel, va falloir m’expliquer pourquoi y’a plus de camions que d’habitant en Belgique ? Et pourquoi leur loisir principal c’est de doubler les autres camions en roulant à la même vitesse ?

Bon, après avoir un chouilla râlé dans mon casque à propos de ces camions magiques, je tombe sur : Mes premiers bouchons !

Eh ouais, jusque là, j’avais déjà eu des ralentissements, mais pas des vrais bons bouchons qui font bien chier. Le ring d’Anvers, j’en garde des souvenirs. Je vais voir pour éviter ça sur le retour, faut que je fasse un truc sur le gps parce que là c’est chaud.

Ah, en plus, il commence à pleuvoir ! Super ! Bon c’est une petite pluie c’est pas grave.

Tiens, ma moto fume ? Oula, ma moto fume ?! Ah non c’est de la vapeur ! De la vapeur ?

Ben oui, en fait, après avoir fait pas loin de 100 bornes en ligne droite à 120km/h, le moteur et les carters, ben ils chauffent ! Et le radiateur aussi ! Sauf que filou que je suis, j’ai pas encore eu le souci de prendre la moto sous la pluie, du moins pas plus de 15 minutes. Du coup j’ai flippé comme le bleu que je suis. Bon après, vu que le comportement moteur était vraiment pas pareil, ça broutait pas mal là où d’habitude c’est plutôt doux et ça a même un peu de patate, je me demande si ça chauffait pas un peu trop fort quand même.

 

Bon, jusque là, j’arrive à m’en sortir, ça fait chier, je m’arrête dans une station service après 130km après mon départ histoire de rempoter le reservoir, et surtout de mettre la tenue de pluie et les capotes sur les sacoches cavalières pour protéger mes affaires. Bon, je suis quand même mouillé, c’est froid et désagréable, mais la tenue de pluie me permet de survivre. Par contre, étant un grand dadet, ça couvre pas mes bottes. Je vous laisse imaginer la piscine que c’est là dedans : L’horreur.

Vous arrivez à lire la joie dans mes yeux là ?

 

Vous savez ce que c’est l’horreur ? C’est de penser qu’on vient de se manger une grosse pluie, et d’arriver en Allemagne. Parce que c’est bien connue, la deutsch qualität, mais on parle pas du fait que c’est comme ça partout. Genre, la pluie belge ? Pfff, ça tiens pas un pet par rapport à la pluie allemande.

Donc du coup, je me mange la pire pluie de toute ma vie, mais vraiment. Jamais vu autant d’eau tomber. Je crois que même quand on cumule toutes mes douches de toute ma vie, on atteint pas l’eau que je me suis mangé dans la face dans ce pays de la surenchère. Les bottes, c’est un aquarium, le casque, pareil, les gants bah une belle éponge, et la combi de pluie ? Boarf, c’est pas marrant de pas protéger assez, et si y’avait de l’eau qui coulait sur mes partie génitales, ça serait pas encore plus fun par hasard ?

Non pas trop en fait.

Ca c’est du beau paysage comme on les aime ! En même temps avec presque 500 bornes à faire je pouvais pas passer par les petites routes.

Bon, on va pas se mentir, j’ai pas eu trop le moral, ça m’a super fatigué, j’ai fait quelques pauses en esperant que le temps s’arrange, il s’est empiré, donc quand je suis arrivé à environ 40km de ma destination, je me demandais bien pourquoi j’ai voulu un jour faire autre chose qu’aller chercher du pain avec cet engin du diable ?

C’est là que le temps s’est un peu arrangé, la route était toujours super mouillée ( mon cerveau à ce moment : Dit, tu sais ce que c’est l’aquaplanning ? Tu penses que tu veux tester ? ) et mes bottes bien remplies, mais un peu de grisaille sans pluie, ça faisait du bien. Je suis même tombé sur d’autres motards !

Et pas n’importe lesquels, des lillois aussi ! La procession Triumph Lille qui part en road trip dans les contrées russes !

Ca m’a fait pas mal de bien de croiser d’autres fous comme moi, même si eux sont de vrais dingues !

 

Après avoir bravé les nombreux travaux m’empêchant d’arriver à destination, j’ai enfin pu arriver dans mon Airbnb d’où je vous écrit.

Sympa comme cadre pour se reposer !

J’ai pu voir que j’avais perdu les capotes de sacoches, donc toutes mes affaires étaient trempées, mais c’était sans compter Anna, mon hôte, qui a mis mes affaires au sèche linge ( demain je suis moins bête et je fous tout dans des sacs plastiques histoire d’éviter la même chose s’il pleut ) et m’a conseillé un super resto, le Pontos Park, où on m’a offert un petite verre de Ouzo avant de prendre ma commande et de m’amener une entrée de salade, tout ça pour la maison.

Sehr schön !

2€70 la 33 de bière assez bonne, vous y croyez vous ?

La déco était assez soignée !

 

Allez, c’est pas tout ça mais moi je dois dormir un peu, demain j’ai de la route qui m’attend !

2 Comments

  1. Ah ouais quand tu parlais de pluie et de fatigue hier je comprends mieux … Courage, en espérant que tu aies meilleur temps aujourdhui !
    Bizous (et bizous de la part de Paul)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *